QU'EST-CE QUE LE MARIAGE ?

Le mot « mariage » est surtout utilisé pour faire référence à la célébration qui vient officialiser l’union d’un couple qui obtient alors la reconnaissance légale de cette union par l’État et aussi, dans le cas de mariages à l’église, par l’Église en question.

Mais cette définition du mariage demeure quelque peu étroite. En effet, le mariage constitue, au –delà de la célébration, l’union par laquelle un couple forme une communauté de vie et d’amour. Puisque la grande majorité des couples vit déjà en cohabitation avant même la célébration du mariage, on pourrait dire que la réalité « vitale » du mariage est déjà en place au moment où le couple s’adresse à l’Église. Et, cette réalité vitale se poursuit bien au-delà de la célébration du mariage. De plus, l’Église considère le mariage comme un sacrement c’est-à-dire un signe visible de l’amour de Dieu.

Le mariage en tant que sacrement chrétien

Il convient de distinguer le « mariage » et la célébration de ce mariage qui lui confère un statut légal reconnu et, pour les mariages à l’église, un caractère sacramentel. En adressant votre demande de mariage à l’Église, vous enclenchez un processus à la fois religieux, légal et administratif.

Au plan religieux, vous demandez à l’Église de cautionner que votre demande respecte le sens et la mission rattachés au sacrement de mariage. Votre baptême a fait de vous un membre de l’Église dont la mission est d’annoncer l’Évangile, c’est-à-dire la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.

L’Église est la grande famille des baptisés engagés à vivre tous les aspects de leur vie en fidélité au message de Jésus-Christ : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 15,12 ).

L’Église prend donc au sérieux la demande qui lui est faite par chaque couple et elle veut accompagner ces couples vers la célébration de leur mariage en s’assurant que ceux-ci saisissent bien le sens de leur engagement. Pour cela, il faut prendre le temps nécessaire. Une déclaration d’intention et une préparation au mariage seront exigées.

Le mariage au plan légal et administratif

Au plan légal, se marier à l’église ici au Québec, permet à la fois la reconnaissance légale par l’Église et par l’État. Le célébrant, en collaboration avec la paroisse et l’évêché, doit s’assurer que chaque membre du couple est libre de se marier dans le double sens que chacun est libre de tout lien précédent et qu’il agit sans contrainte. Une « enquête prénuptiale » sera mise en branle et des documents seront alors requis pour appuyer cette démarche.

Au plan administratif, les couples doivent obtenir des documents récents attestant de leur baptême et de leur identité (certificat de naissance et de baptême). S’il y a eu un mariage précédent, les documents attestant le divorce seront requis en plus, s’il y a lieu, d’une déclaration de nullité du mariage religieux précédent. Une date de célébration devra être choisie et des rencontres doivent être prévues avec les responsables paroissiaux du dossier mariage. Un dépôt devra être fait pour réserver l’église à la date voulue. Pour s’assurer que toutes ces démarches puissent être réalisées à temps, il faut prévoir faire une demande à votre paroisse au moins 8 mois avant la date désirée pour la célébration de mariage.

Les préparatifs

De nombreux couples commencent par réserver la salle de réception avant de s’adresser à l’Église. Cela peut créer des problèmes si l’église désirée n’est pas disponible à la date voulue. D’autant plus si la demande se fait seulement quelques mois avant cette date.Il est fortement recommandé de faire la première démarche auprès de votre paroisse de résidence.

Il arrive très souvent que les couples choisissent de se marier dans une église autre que leur église paroissiale. Il devient donc nécessaire d’obtenir la permission (une dispense) de votre paroisse de résidence pour que ce mariage ait lieu dans le diocèse de St-Jérôme ou tout autre diocèse. La personne responsable du mariage à l’église de votre choix vous donnera un premier rendez-vous pour vous indiquer toutes les démarches à suivre vers la célébration de votre mariage. Cela inclut les démarches suivantes:

  • les documents à obtenir et fournir
  • les autres rencontres prévues incluant : la session de préparation au mariage, l’enquête prénuptiale, la préparation de la célébration
  • les montants à payer

Note importante : Si votre célébration de mariage doit avoir lieu hors Québec, l’enquête prénuptiale doit se tenir dans votre paroisse de résidence.

Les sessions de préparation au mariage

Une session de préparation au mariage est exigée des couples demandant de se marier à l’église. Parfois les couples, en particulier ceux qui ont déjà plusieurs années de vie commune, se questionnent sur la pertinence d’une telle session. « Que va-t-on apprendre là? » disent-ils.

En fait, la session constitue un temps que le couple se donne pour faire un retour sur les dimensions humaine et chrétienne de leur vie de couple. La vie moderne laisse  peu de place à ce genre d’exercice. D’autant plus que de revisiter les dimensions de sa foi chrétienne permet de se mettre à jour. Peu de couples se donnent du temps à ce sujet. Diverses sessions sont offertes. Veuillez consulter le cahier de sessions en cliquant ici.

Si vous désirez l'imprimer, voici cette version pour recto verso.

Votre célébration de mariage

Votre célébration de mariage doit se tenir dans l'un des lieux de culte autorisés par l’évêque du diocèse. Vous pourrez discuter avec le responsable paroissial ou le célébrant des détails de la célébration en n’oubliant pas qu’il s’agit d’une cérémonie religieuse. Les choix de textes et de musique doivent respecter cette dimension, mais cela ne vous empêche pas d’apporter une touche personnelle à votre célébration.

Et après?

La demande des couples s’exprime  de la façon suivante : « Nous voulons nous marier à l’église ». Souvent ils entrevoient cette demande dans le même esprit que de réserver une salle de réception pour la noce.

Mais l’Église considère leur demande  comme un désir de vivre chrétiennement non seulement la célébration, mais également  leur vie de  couple. C’est ainsi qu’elle parle alors de se marier en Église. Au cœur de cette célébration, le couple reçoit une mission à laquelle il s’engage en fidélité à son baptême. Il n’y a pas que la célébration qui soit sacramentelle. C’est toute la vie du couple qui est appelée à le devenir en s’engageant à devenir signe de l’amour de Dieu dans le couple, la famille, la société et l’Église.

Voilà pourquoi l’Église prend au sérieux la demande des couples et elle s’engage à les accompagner bien au-delà de la célébration  afin qu’ils soient bien conscients du sérieux de cet engagement et pour les soutenir tout au long de leur vie conjugale.


Pour plus d’information sur la démarche et sur l’accompagnement, veuillez communiquer avec votre paroisse